Lumos

La brume n'a jamais été aussi inquiétante...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Descente du dortoir [Nymphe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Drago Malefoy
Modérateurs\5ème année
Modérateurs\5ème année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Descente du dortoir [Nymphe]   Lun 19 Fév - 13:05

Malefoy descendit de son dortoir d'un pas assez pressé, faisant le tour de la pièce du regard, il ne remarqua même pas la présence d'une jeune fille, assise au coin du feu. Il cherchait un bien très précieux; tellement épuisé la veille, il l'avait laissé traîné dieu sait où...Mais rapidement il retrouva son grimoire. Le prenant et le serrant contre lui, il posa un regard méfiant à la pièce, jusqu'à ce que ses iris tombent sur la jeune fille en question.
Avait-elle osé regarder le livre qu'il tenait bien serré entre ses mains ? Non, elle n'aurait pas pu...elle n'aurait osé...
Il l'enfila d'une rapidité extrême dans son sac et se dirigea lentement mais d'un pas assuré, au fauteuil se trouvant en face de Nymphe.

Drago connaissait presque tout les Serpentard, il était le roi de l'endroit il leur devait bien cela. Nymphe était une personne avec qui il parlait rarement, ils ne se connaissaient pas si bien tout les deux, mais arrivait à bien s'entendre. Elle avait gagné un peu de son respect, comme plusieurs personnes de leur maison. Il posa son regard pâle sur elle.


Tout va comme tu veux ?

Sa voix était plus douce qu'à l'ordinaire, on pourrait même dire qu'il n'y avait une once de froideur et de cruauté dans celle-ci. Il lui arrivait parfois d'être compréhensif, dans de rare moment, il est vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphe P
Invité



MessageSujet: re   Lun 19 Fév - 19:07

Nymphe avait les yeux rivés sur l’âtre de la cheminée, tentant de guérir son coeur blessé de la petite humiliation que son ex fiancé lui avait infligée la veille. Toute la journée elle avait dissimulé sa douleur en arborant le masque de l’indifférence et de la froideur, mais lorsqu’elle s’était retrouvée seule, elle avait de nouveau pu laisser libre cours à ses émotions.

Une fois la colère et l’incompréhension envolées de s’être fait ainsi plaquer, la mélancolie l’avait submergée pour ensuite envahir son esprit par de tristes souvenirs et de bien fades perspectives d’avenir. Elle s’était entichée de ce jeune homme et en faisait désormais les frais puisqu’elle souffrait maintenant d’avoir été par lui abandonnée. Sa mère l’avait pourtant bien formée sur le sujet : le mot « aimer » se devait-elle d’oublier. Elle se blâma donc vivement de n’avoir pas su contrôler ses sentiments, d’autant que cela lui renvoyait en pleine figure sa propre faiblesse face aux hommes. Car devant certaines personnalités masculines, la carapace et la dureté de la demoiselle fondaient misérablement comme neige au soleil, même si personne n’en avait jamais rien su.

Perdue dans ses sombres songes, elle ne s’aperçut même pas de la présence d’une autre personne dans la pièce et ne réalisa son identité qu’une fois celle-ci assise en face d’elle et ses iris plongés dans les siens attristés.

Drago Malefoy.

Elle ne le connaissait pas réellement et le fait qu’il la surprenne en cet instant, alors que ses prunelles reflétaient clairement de la peine, l’ennuyait grandement. Elle n’aimait pas que l’on découvre sa sensibilité et encore moins l’idée que cela soit justement le Prince des Serpentards qui puisse déceler cela en elle. Mieux valait se méfier de lui, plutôt que de se risquer à de quelconques ennuis étant donné son aptitude à la duplicité. Aussi se reprit-elle immédiatement et voila ses iris du manteau de l’impassibilité en tentant d’essuyer discrètement une larme qui perlait au coin de l’œil.

Mais quelle ne fut pas sa stupeur de l’entendre presque gentiment la questionner sur son moral ou son humeur. Ainsi donc, le cruel Serpent pouvait être capable d’attention…ou de compassion ? Elle s’étonna d’autant plus de noter qu’il possédait un certain charme quand il n’arborait pas son éternel faciès de petit arrogant, et que ses adoucis iris d’un bleu teinté de gris pouvaient également lui donner un agréable regard.

« Je ne me sens pas très bien…le manque de sommeil sans doute… » dit-elle sans détourner une seule fois les prunelles des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Drago Malefoy
Modérateurs\5ème année
Modérateurs\5ème année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Descente du dortoir [Nymphe]   Ven 23 Fév - 18:55

Malefoy laissa son regard intense et pesant sur Nymphe, il semblait avoir aperçut quelques gouttes perler sur le visage délicat de la jeune femme. Il n'y avait aucun doute, elle mentait et essayait tant bien que mal de dissimuler quelque chose.
Mais que pouvait-il dire, lui qui avait basé ses paroles, ses histoires mais ainsi que sa vie, sur le mensonge ! Il ne pouvait lui en vouloir après tout, même si un sentiment d'amertume l'envahissait malgré cela.
Malheureusement pour Nymphe, celle-ci n'était bonne comédienne et l'on ne pouvait le tromper aussi facilement. La jeune femme semblait vouloir garder une sorte de dignité face au beau blond. Il ne pouvait que la comprendre, elle était après tout en face du maître des lieux, le grand et l'unique, Drago Malefoy.

Le Serpentard écarta son regard pour le poser sur le feu, où les braises ainsi que les flammes semblaient envoûter par une danse endiablée.
Tout à coup, la voix du jeune homme redevint comme à son habitude, froide et sans véritable intonation. Son regard paraissait à ce moment totalement vide. Son expression avait tout simplement changé en quelques petites secondes.


Une insomnie, dis-tu ? Nous sommes dans le même cas ! Cette nuit fut une des plus horrible de mon existence ! Mais...

Il laissa quelques secondes la phrase en suspend, puis il continua tout en levant à nouveau son regard afin de croiser celui de son interlocutrice.

...Cette expression, cette attitude lors de mon entré dans la salle, cette goutte qui continu malgré toi de perler sur ton visage...Je ne crois que l'insomnie soit la véritable raison ! Je me trompe peut-être ?

Qu'allait-elle répondre à ça ? Nymphe allait sûrement se cacher dans une carapace bien fermée...après tout, cela ne l'intéressait qu'à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descente du dortoir [Nymphe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descente du dortoir [Nymphe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montée et descente du col du Soulor
» Quelle position en descente ?
» Trike dans telepherique, puis descente comme les VTT, possible ???
» Choix de plateau pour grande descente avec roue de 406
» Attention à ne pas rouler en roues libres en descente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos :: Les Salles Coummunes :: Serpentard-
Sauter vers: