Lumos

La brume n'a jamais été aussi inquiétante...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intrépidité?! Jamais...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 1:38

Qui peut dire ce qu'un Serpentard fait seul au milieu d'un cachot? Quasiment personne vu que les cachots semblent désertés par toutes personnes normalement constituées. Cependant n'est pas normalement constitué qui veut. La preuve, certaine personne trouve toujours quelque chose à faire dans les endroits les plus glauques.

Nessa qui elle avait une habitude hors du commun de traîner un peu partout, avait pour le coup élu domicile dans un des couloirs les plus sombres de l'école. Non pas qu'elle pensait être au calme dans un endroit tel que celui-ci mais plutôt qu'elle pourrait enfin dire qu'elle à la tête reposée à force de réflexion...

Pour la jeune fille, il était évident que se retrouver seule ici allait lui faire un bien fou, elle pourrait ainsi à loisir faire ce qu'elle ne faisait quasiment jamais : Penser de façon rationnelle et sans être dérangée par un bruit de fond remplis de gloussements étranges. Tout en s'amusant distraitement à balader quelques-unes unes de ses mèches de cheveux, Nessa observait ce qu'il y avait autour d'elle. A vrai dire pas grand chose en réalité. Les cachots tous comme leurs couloirs semblaient ne rien vouloir présenter de bien et son inlassable envie de pouvoir ennuyer le monde en prenait un sacré coup. Il va sans dire que le visage froid qu'elle se plaisait à arborer en prenait lui aussi un coup alors qu'elle prenait un virage conséquent... Une fine ridule apparut sur son front quand elle découvrit que tous ce qui semblait faire son milieu n'était que pierre nue incroyablement froide...


Finalement le calme eut raison de sa tendance à l'irascibilité, elle était maintenant trop oppressée par cette ambiance pour réfléchir de façon rationnelle quand elle fit volte face -De façon brutale- avant de chercher le moyen de revenir en arrière sans se perdre une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 16:09

Mackenzie sortait de la Salle Commune des Serpentards. D'humeur sombre, il maudit les premières années de sa maison. Depuis quand ces sales gamins osaient faire tant de bruits lorsque lui, souhaitait profiter pleinement de sa lecture. Il avait donc choisit de ne pas se défouler sur de pauvres sots. D'autres plus virulents que lui, s'en chargeraient certainement. Regardant à droite puis à gauche, Mack hésita quant à sa direction.

Il tenait son livre à la main et chercha mentalement un endroit où la sérénité serait au rendez-vous. Pourquoi pas un cachot ? peu d'élève s'y aventuraient. L'obscurité des lieux rendait les sous-sols inamicaux aux yeux de nombreux élèves -même de serpentards- Résolument, le jeune homme prit donc ce chemin. L'éclairage plus que modeste des candélabres accrochés au mur gris diffusait son ombre devant lui. D'un coup d'oeil distrait par quelques rongeurs qui passèrent sous ses pieds, Mackenzie tâtait du pied les portes closes sur les côtés du sombre couloir. En effet, Rogue avait une fâcheuse tendance à fermer ces pièces à l'aide de sortilèges. Pour savoir si la porte était ensorcelée, un simple petit coup sur celle-ci le prouvait.

Pour l'instant, aucunes portes ne cédaient et la jeune serpentard ne voulait pas s'attirer les foudres du maître des potions en fracturant le sortilège. Il poursuivait ses recherches pour l'instant infructueuses lorsque une ombre se profila sur sa droite. Agacé d'être à nouveau dérangé, Mack fit se retourna et se retrouva nez à nez avec une septième année. L'élève semblait tout aussi mécontente de ne plus être seule. Mackenzie prit la parole le premier, d'une voix qu'il qualifia de plutôt sèche :


- Que fais-tu là ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 16:37

Le silence fut de courte durée, Nessa avait à peine eut le temps de se retourner qu’elle se retrouvait déjà nez à nez avec l’un de ses congénères. Il osait de plus lui demander ce Qu’Elle faisait ici alors qu’il était bien évident qu’Elle n’y faisait rien. Allez savoir pourquoi certaines personnes posent des questions idiotes ? Jugeant qu’il n’était peut être pas très utile de le faire remarquer, elle préféra marquer un temps d’arrêt.

Son élan coupé, elle put enfin remarquer que la personne en face d’elle semblait plus que dérangé, il ne semblait visiblement pas approuver que quelqu’un d’autre ait eu l’idée de se promener dans les couloirs les moins fréquentés de Poudlard. Pauvre choux !
De son habituel air d’indifférence la plus totale face aux gens qui l’entouraient, ce fut avec un détachement prononcé qu’elle soupira tant elle trouvait banale le fait de lui poser une telle question.


- Ce que je fais ? Apparemment je tricote, a moins que je ne marche tout simplement.

Le ton que le jeune homme avait employé en lui adressant la parole ne lui avait pas plu outre mesure, ce qui se répercutait forcément dur elle tandis qu’elle répondait avec une pointe de moquerie. Elle remarqua cependant le livre de taille moyenne qu’il avait dans la main, ses yeux maintenant habitués aux lueurs dansantes des cachots avaient en effet put remarquer les quelques traits de cet ouvrage. La jeune fille sourit un instant, laissant entrevoir non pas la surprise mais plutôt la suspicion, il était pour elle plus qu’étrange qu’on souhaite ce diriger vers le plus sombre des cachots avec un livre à la main. Surtout quand on sait que Rogue n’est jamais bien loin

- En revanche, je vois que toi, tu semble chercher quelque chose ici.

Pas intéressée le moins du monde par ce qu’il aurait bien plus lui réponde, ce fut avec une désinvolture marqué qu’elle continuas d’observer dans les moindres détails la personne en face d’elle, trop heureuse en un sens de sûrement pouvoir exercer son activité favorite, même ici dans les cachots…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 17:29

Fantastique, se dit Mackenzie, à nouveau une « petite maligne ». Il faut dire que la malchance semblait le poursuivre en ce moment. Ces femelles empoisonnantes souhaitaient à tout prix se mettre sur sa route ces derniers temps. Celle-ci était plutôt virulente, mais elle ne paraissait pas bien dangereuse. Comme toujours, croiser de petites impertinentes mal dégrossies fatigua immédiatement le jeune homme. Inutile de rétorquer à sa condisciple que le fait de trouver quelqu’un dans les cachots, l’avait quelque peu surpris. Il ne souhaitait absolument pas se justifier surtout que l’insolente demoiselle le détaillait lentement de la tête aux pieds.

Ne voulant pas être ridicule devant cette fille en mettant des coups de pieds aux portes, le jeune homme stoppa tous mouvements et lui rendit ses regards scrutateurs. Sa condisciple attendait certainement une réponse à sa question, mais Mack n’avait nullement l’intention de lui donner matière à cancaner. Qu’elle pense ce qu’elle veut, pensa-t-il. Elle semblait bien décidée à ne pas bouger. Mack se résigna et s’adossa aux murs suintant d’humidité, croisant les bras sur sa poitrine, il étira ses lèvres dans un sourire sardonique :


- Sache que si tu cherches la « sortie », il te suffit de continuer tout droit puis de tourner à gauche…

Avec ce peu d’informations, peut-être se perdrait-elle dans les méandres des sous-sols. Mais cela aurait été trop beau, à n’en pas douter, cette « charmante » demoiselle aimait les joutes verbales et apprécierait grandement de s’y essayer avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 17:52

Non contente d'avoir trouvé un nouveau "jouet" qui pourrait sûrement lui faire passer le temps, Nessa se faisait gentiment mais sûrement reconduire vers ce qui était censé être la sortie. Mais, elle n'était pas du genre à plonger tête baissée dans ce qui pouvait être un chemin tordu qui ne l'emmènerait qu'encore plus loin dans les cachots. Ce fut donc avec un haussement d'épaule qu'elle resta planté en travers du couloir, trop heureuse de trouver enfin quelqu'un qui semblait avoir dépassé le stade " Gamin pré pubère" et qui valait sûrement la peine qu'on s'attarde sur les méandres de son esprit tortueux.

Quoique, réflexion faite, Nessa se disait que peu de gens valait la peine d'être examiné. Peu de gens à part peut-être elle-même qui semblait de loin - Et elle en était sûre - être la seule personne ayant encore un minimum de vivacité d'esprit dans ce qui était L'Ecole des Fous. Comme à son habitude et selon ses bons devoirs, elle marqua un temps d'arrêt, histoire d'assimiler les paroles du jeune homme qui bien trop simple pour pénétrer dans son esprit avait préféré passer d'un bout à l'autre de son crâne
.

"Tout droit et à gauche? Parfais... Si tu en es si sur, montre-moi donc le chemin. A moins que bien sur tu n'ais des affaires bien plus importantes à régler?"

Le petit son de moquerie qui perçait dans sa voie, se faisait souvent bien plus fort qu'elle ne le voudrait, pourtant ça ne semblait pas la déranger outre mesure, après tout un ton moqueur et un sourire narquois était une merveilleuse combinaison pour marquer le fait qu'une idiotie venait d'être dite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 18:31

De mieux en mieux, elle se moquait de lui à présent. Encore une donzelle qui devait penser que la galanterie des hommes les poussait à être aimable envers elles. Si la demoiselle avait été plus avenante peut-être que le jeune homme aurait volontiers accédé à sa demande, mais l’attitude de sa condisciple ne lui revenait vraiment pas. Son apparence révélait une arrogance presque égale à celle du Serpentard, et cela lui déplut souverainement. Avoir l’impression de parler son alter ego était tout de même quelque peu étrange.

Cette jeune fille n’avait donc pas encore compris que sa curiosité assoiffée à propos de la présence du jeune homme dans les cachots ne serait pas assouvie. Mais cela était normal, ses condisciples n’étaient pas réputés pour une intelligence marquée, et la fille semblait en être complètement dépourvue. Mackenzie s’interrogea un bref instant sur sa propre répartition : Il ne comprenait toujours pas pourquoi il n’avait pas atterrit à Serdaigle. Certainement que son arrogance et son mépris d’autrui était plus fort que tout le reste dans son caractère. Passablement contrarié de devoir subir la présence de cette enquiquineuse et curieuse de surcroît, Mackenzie rétorqua :


- Tu te penses certainement très amusante, n’est-ce pas ? Remarque, tu es peut-être une Poutsouffle dans le fond, si c’est le cas je serai en effet dans l’obligation de te raccompagner, car je ne souhaite pas être responsable de la perte d’une élève si « précieuse »

L’insulte était à peine voilée, Mackenzie mit toute l’ironie dont il disposait dans sa réplique. Les hostilités étaient engagées, le jeune homme fit ses adieux à sa solitude tant recherchée. Après tout, il pourrait continuer sa lecture ce soir dans son dortoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Ven 16 Fév - 18:56

Si la jeune fille avait été capable de la moindre émotion un tant soi peu humaine, elle aurait à ce moment précis sûrement éclater de rire à s’en rouler par terre. Mais elle aurait eu l’air d’une parfaite idiote et non seulement ce sentiment lui donnait de l’urticaire mais en plus, elle était profondément incapable de montrer quoique ce soit. La stupidité à beau être congénitale et accentué par la consanguinité, il n’en était pas moins rassurant que de voir une Serpentard rire aux éclats. Ce fut donc avec un flegme hors du commun que seul un rictus mauvais et une pointe de malice apparurent sur son visage et dans ses yeux.

Elle pensa même un instant qu’il était encore possible que sur cette terre, il y ait des gens vivant avec un minimum de répartie mais alors vraiment le plus strict minimum. Il ne faut pas non plus pousser Mémé dans les orties, ce Serpentard se montrait certes drôle ou du moins, le pensait-il sûrement, il n’en était pas moins que pour Nessa c’était une partie d’échec hors pair. Du plus loin que remontaient ses souvenirs, elle ne se rappelait pas d’avoir eu une si belle occasion de se montrer plus sarcastique qu’au moment présent.


- Amusante n’est certainement le terme que j’aurais employé mais venant de toi, je le prends comme un compliment, après tout il est rare de croisé des personnes ayant un minimum les yeux en face des trous. Et d’après ce que je peux voir, moi qui ne suis qu’une Poufsouffle ratée je dois dire que tu n’échappe pas à la règle.

La méthode du sarcasme était sûrement ce qui plaisait le plus à Nessa, au moins autant que le fait de pratiquer l’autodérision, bien qu’elle n’accepte rien de la part des autres, se dénigrer elle-même était une chose qu’elle pratiquait avec virulence.

- Quant à ma préciosité, je suis ravie que tu vois les choses de cette façon. Mais il serait inutile que tu grimpe les étages rien que pour moi, a vrai dire, l’idée que tu te fatigue pour rien est plutôt une chose que je qualifierai de pathétique et de futile.

Autant elle aimait entendre sa voix se teinter de moquerie, il y avait des moments ou une simple phrase pouvait se retrouver entièrement dénué de tous sentiments, phrase qui d’ordinaire n’atteignait que les moins intelligents et parfois ceux qui se pensaient au-dessus de tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Sam 17 Fév - 9:06

Décidemment Mackenzie se demandait si il n’était pas réellement tombé sur une Poutsouffle travestie. Son interlocutrice lui asséna quelques petites répliques douteuses par leur sarcasme. Le jeune homme était très étonné du peu de degré de subtilité de sa condisciple. Mais parfois, certaines personnes étaient envoyées à Serpentard parce que ce couvre chef miteux ne savait quoi en faire, voilà tout. Ainsi cette « délicieuse » jeune personne, le pensait pathétique et futile. Tant de stupidités fatiguèrent sur le champ le jeune homme. Il se demanda un instant si il parviendrait un jour à trouver un peu de bon sens dans sa maison, mais y renonça très vite.

Mackenzie laissa de côté la première remarque de la fille, il ne s’abaisserait pas à répondre à un tel manque de discernement. Il hésita à répondre à la seconde –elle manquait cruellement de piquant- mais planter là cette péronnelle, n’était pas une option envisageable. La Serpentard s’imaginerait certainement –avec son esprit étriqué- que Mackenzie la fuyait, ce qui ne manquerait pas de faire le tour de la Salle Commune. Par bien des côtés, les femmes étaient vraiment une plaie dans ce monde, mais il était très difficile de s’en passer. Quoique, le spécimen qu’il avait en face de lui ne manquerait certainement pas au jeune homme, si elle disparaissait brusquement. Avec un air de profond ennui, le Serpentard répondit :


- Pathétique ? Je pense que tu n’as pas employé le bon terme. Laisse moi te donner la définition de ce mot : pathétique signifie s’émouvoir ou être touché par quelqu’un ou quelque chose. Bien sûr ce terme fut galvaudé et il a désormais une consonance péjorative mais je préfère m’en tenir à la signification d’origine.

Le jeune homme était fatigué que son entourage direct ne puisse utiliser les bons termes, à quoi servaient les joutes verbales si on ne connaissait même pas le sens des mots ? Il ne voulait absolument pas être drôle dans sa réplique mais était certain que son interlocutrice tournerait très vite en dérision ses dires. Elle était prévisible mais le Serpentard ajouta tout de même un exemple à son explication :

- Par exemple, je trouve pathétique le fait que tu ne puisses retrouver ton chemin seul. Quand à la futilité, je n’ai pas grand-chose à en dire sauf peut-être que ce sont tes propos pour m’agacer, qui le sont.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Sam 17 Fév - 17:29

Nessa lui aurait volontiers enfoncé sa baguette entre les deux yeux mais se rappela assez vite, qu’il était plus qu’inutile de se débarrassé d’une personne qui vous fait rire. Certes, elle s’était fait royalement avoir par la tête d’ange du jeune homme, il n’en restait pas moins que Môsieur Définitions lui tapait sur le système. Enfin, au moins le point positif était qu’il connaissait le dictionnaire… C’était bien la seule chose. Car il était peut être capable de lire les mots d’une définition que beaucoup connaissait mais il ne semblait certes pas capable de lire entre les lignes ce qu’un Esprit dérangé pouvait aligner.

Autre point positif pour Nessa, elle n’était peut être pas tombé sur le dernier des imbéciles mais – et il le disait lui-même – elle l’agaçait, il ne manquerait plus qu’elle l’ennui profondément et ce qu’elle adorait le plus faire de ses journées serait enfin comblé. Quel drame… Agacer les gens car ils se croient supérieur rien qu’en sortant des définitions de Dictionnaire. Mais bon, maintenant qu’elle l’avait trouvé ici, il était hors de question qu’il s’en sorte comme ça, après tout, Nessa ne s’était encore jamais vu cloué le bec par quelqu’un d’autre qu’elle-même et ce n’était pas dans un sombre couloir, à peine bercé par la lumière de quelques lanternes qu’elle allai se faire avoir.


- Le fait que je ne retrouve pas mon chemin seule. Je ne me souviens pas avoir dit que j’étais perdue mais bon, si tu aime à t’émouvoir et que tu es touché par le fait que je ne retrouve sois disant pas mon chemin, c’est donc que tu n’as pas réellement perdu ta journée. Mais ça, je suis sûre que malgré tes grands airs, tu ne t’en sois pas encore rendu compte.

Bon, ce n’était peut être pas ce qu’elle aurait dû dire en premier, il aurait peut être mieux valut qu’elle lui précise d’abord que la consonance péjorative du terme pathétique était celle qui lui plaisait le plus et que pa conséquent il était donc fortement bien venu que de le lui qu’elle le trouvait pathétique. Mais en cas d’agacement même léger, la jeune fille avait du mal à réfléchir convenablement à la façon la plus adéquate de répondre à quelqu’un.

- La futilité de mes propos ? Et bien au moins reconnaît-tu que je me mets à ton niveau en espérant peut être vainement que tu arrive à comprendre ce que je dis. Mais va pour la futilité. Non pas que ça me plaise, loin de là, mais au moins j’ai la satisfaction que tu t’en rends compte et que donc tu n’es peut être pas plus stupide que la moyenne. Quoique, je me trompe souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 3:26

Cette enquiquineuse de premier ordre osait lui dire, à lui qu'il était sot. Elle manquait réellement de cervelle. Comment osait-elle envisager une telle chose ? Mackenzie s'exhorta au calme et soupira bruyamment face à tant d'audace. S'il n'avait tenu qu'à lui, le jeune lui aurait bien envoyé un sort de mutisme pour avoir enfin la paix, mais cette "charmante" jeune fille l'aurait tout de même poursuivie inlassablement. Peut-être que le sortilège du saucisson aurait le mérite de la faire tenir en place. Dûment lestée, le Serpentard pourrait ensuite la jeter dans le lac. Mais encore une fois, assassiner une condisciple n'était pas la meilleure voix à prendre.

Mackenzie réfléchit aux réactions exacerbées de son interlocutrice : La solitude ? L’ennui ? Peut-être était-il tombé sur une folle échappée de Ste Mangouste ? Visiblement, il n’aurait pas cette « chance ». Bien à présent deux solutions s’offraient à lui : Soit, il sortait sa baguette pour enlever le sourire particulièrement insolent de la fille, soit il lui répondait. Il opta pour une autre solution qui a bien y réfléchir était sans nul doute la meilleure.

D’un geste discret, il sortit sa baguette magique de sa poche, il la plaça dans son dos et envoya un sort sur la porte close la plus proche. Au léger CLIC, il sut qu’il avait désormais accès à la pièce. La Serpentard continuait sur sa lancée de mots incohérents et ne vit rien. Soudain, Mack s’avança vers elle. Avant que la fille pu esquisser le moindre mouvement de recul, Mack le ceintura énergiquement, il passa derrière elle et la maintint contre lui, sans ménagements. Elle se débattait comme un beau diable, mais peu importe, le jeune homme avait l’avantage de la force physique. Il réussit à passer une main dans sa poche et lui subtilisa sa baguette magique. Une fois ce léger détail réglé, il la fit basculer rudement sur son épaule, se permettant au passage une tape sur son postérieur, pour lui signifier d’être un peu moins bruyante. Chargée tel un vulgaire sac de pomme de terre, la jeune fille ne semblait pas ravie.

Mackenzie se débarrassa du fardeau dans le cachot qu’il avait au préalable ouvert d'un coup de pied. Il referma très vite la porte, enfermant ainsi sa « douce » camarade. Une fois chose faite, il s’adossa à nouveau au mur et dit d’une voix froide et calme :


- Bien, Maintenant nous pouvons parler calmement. Tu as deux options. La première : Tu t’excuses gentiment d’avoir osé insulter mon intelligence. La seconde : Tu continue sur la voix de l’impertinence et tu seras définitivement perdue jusqu’à ce qu’une personne charitable te libère. Quel est ton choix ?

_________________


Dernière édition par le Dim 18 Fév - 10:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 3:57

La pauvre Nessa trop perdue dans ses réflexions et son babillage incessant n’avait rien vu venir, elle n’avait même pas eu le temps de finir sur sa lancé que déjà elle se retrouvait propulser sur les épaules du jeune homme avec en prime, le droit de recevoir un claque sur les fesses. Privé de sa baguette elle n’avait rien put faire d’autre que de se débattre tel un vulgaire môme privé de ce qu’il désirait le plus. C’en était trop pour l’état mental déjà particulièrement dérangé de la jeune fille. Et de un il se permettait de lui faire un coup bas digne du dernier né ! Et de deux, il prenait le droit de la toucher alors qu’elle en avait une sainte horreur ! Et de trois il l’avait vulgairement balancé sur son épaule comme un simple sac à patate ! Et de quatre il lui tapait dessus rien que pour la faire enrager ou pour qu’il puisse rire encore longtemps de sa bêtise ! Et de cinq il la re- balançait dans ce qui était un cachot ! Tout ça sans qu’elle ait put dire ou faire quoi que ce soit !

Nessa qui en plus était du genre à faire une maladie de la moindre petite chose, était royalement servit, elle s’était de plus fait avoir comme une débutante par une personne semblant avoir le Q.I d’une huître ! Car il faut bien le dire, seul une personne avec un Q.I d’huître pouvait priver une autre personne de sa baguette et lui annoncer sans plus attendre qu’il fallait immédiatement des excuses. Cependant, il était hors de question qu’elle s’abaisse au rang de groupie et qu’elle avoue avoir joué la maligne, s’être fait avoir et qu’en plus il était intelligent. Il ne fallait pas trop en demander non plus.


- Oh ! Mais bien sur voyons, il est tout naturel que je m’excuse d’avoir prononcer la seule vérité qu’un jour on osera peut être te dire. Vérité qui en passant semble te décevoir beaucoup et surtout te mettre dans un état second qui semble être à mon humble un excès de folie… Ou alors peut être espère-tu que je me mette à genoux tout en faisant l’éloge de tes qualités ?

Qu’il est dur d’avoir un caractère à la mord moi le nœud quand on est à Serpentard et qu’on se retrouve dans un cachot comme une idiote. Néanmoins, elle préférait encore user de toute l’ironie qui lui restait, malgré l’agacement profond, voir même la colère noire qui lui cognait dans le cerveau, plutôt que de céder à la requête d’un imbécile heureux qui n’a rien de mieux à faire de sa journée !

- A moins que tu ne préfère m’entendre dire que jamais je ne m’abaisserais à ton niveau d’inintelligence et que par conséquent, je ne pourrais te faire des excuses. Après tout, tu te fou royalement des excuses. Je dirais même que la seule chose qui t’intéresse présentement c’est de voir quelqu’un s’abaisser pour que tu ais la satisfaction de te croire une nouvelle fois supérieur de corps et d’esprit… Merlin ! N’est-ce pas là la preuve de ton déficit mental ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 10:00

L’avantage est que Mackenzie commençait à ressentir un certain amusement face à la jeune fille. Elle semblait un peu plus agressive –cela rendait ses propos d’autant plus cohérents- Une folle, il était tombé sur une vraie dingue. Mais pour l’heure, elle était « muselée ». Bien sûr, le jeune homme ne souhaitait pas la laisser éternellement dans ce cachot sordide, mais la savoir bouclée et incapable de se libérer amena un sourire sadique sur les lèvres du Serpentard. Il était évident que son geste n’avait rien d’une marque d’intelligence de sa part mais il était tout de même fier de son coup de génie. Qu’elle se mette à genoux ? Oui, pourquoi pas. Le jeune homme n’aimait pas beaucoup les « choses rampantes » mais il saurait bien satisfaire le désir d’aplatissement de sa prisonnière.

La captive dont il ne connaissait toujours pas le nom –mais dont il se désintéressait complètement- vociférait ses paroles, elle semblait légèrement furieuse. Mackenzie eut un bref sourire de mépris. Que cette Serpentard ne soit même pas assez méfiante le navrait. Elle n’avait pas été à bonne école, sans nuls doutes. Le jeune homme rangea sa propre baguette et examina celle de sa condisciple. Elle n’était pas huilée convenablement : Encore quelqu’un qui ne prenait pas soin de ses affaires. Il poussa un grognement dédaigneux et déposa l’instrument sur le sol, derrière la porte close.


- Je t’avoue que me faire traiter de fou de façon si grotesque m’amuse beaucoup. Car oui, je dois le reconnaître, tu deviens un agréable passe temps. Je souhaitais trouver un peu de tranquillité mais être pris d’assaut par une si volubile camarade de maison est un pur régal. J’hésite encore sur la possibilité te t’abandonner tout simplement ici, mais comme je suis un vrai gentleman j’accepte de laisser ta baguette devant la porte. De toute façon qu’en ferai-je, elle doit certainement renfermer un cheveu de Troll.

La jeune fille enchaîna à nouveau –cela devenait plus que lassant- sur le supposé manque d’intelligence de Mackenzie. Il aurait bien ri de cette répartie si mal visée si son interlocutrice avait fait le poids, mais décidemment le jeune homme était très malchanceux aujourd’hui.

- Je ne m’intéresse guère aux divagations d’une personne assez sotte pour se laisser surprendre d’une façon si stupide. Personne ne t’a jamais appris à te méfier davantage. Je sais que nous tournons en rond, mais es-tu sûre d’appartenir à la maison de Salazar Serpentard ? Permets moi également de rire doucement face à mon soi-disant manque d’intellect. Qui de nous deux est enfermé ? Qui n’est même pas capable de mettre une veilleuse pour espérer sortir de sa prison ? En bref, continue comme cela, tu es en bonne voix pour obtenir mon "pardon" !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 13:57

L’énervement qui avait commencé à poindre dans l’esprit de Nessa se transformait peu à peu en colère noire, à chaque mot proféré par le jeune homme, elle sentait une boule se former dans son ventre et lentement passer les étapes, arrivant bientôt au creux de sa gorge. Un joli cocktail d’envie de meurtre et de torture se faisait ressentir alors qu’elle se trouvait enfermé dans un cachot humide. S’être fait avoir de la sorte la rendait malade, ça ne lui était encore jamais arrivé et c’était le pompon ! Rien dans sa pauvre vie ne l’avait jamais autant énervé sauf peut être son propre frère qu’elle aurait volontiers à coup de talons aiguilles si seulement elle en mettait.

L’idée de balancer une chaise en travers de la salle lui passa même un instant par la tête, mais il était visiblement improbable qu’une simple chaise soit capable de briser une porte pour la laisser sortir. Quoique, a force d’acharnement elle y arriverait peut être ? Il était vrai que sur ce coup, elle aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l’ouvrir mais c’était une chose visiblement impossible tout aussi impossible que le fait qu’elle reste enfermé ici !


- Un nerf de cœur de chat serait plus juste quant à l’ingrédient qui fait ma baguette, mais soit, laisse là devant la porte, après tout elle ne me sert pas à grand chose. Enfin, nous ne sommes pas ici pour parler de ma baguette je suppose.

Il est vrai que si elle avait eu sa baguette avec elle, elle aurait put sortir aisément mais Nessa avait toujours été distraite par rapport à ce bout de bois. Il n’est donc pas bien difficile de comprendre pourquoi elle ne l’avait plus en ce moment même.
La deuxième partie de sa piètre interprétation des choses l’a mis hors d’elle. Sotte, il avait dit sotte ! Bon, va pour cette fois quoique non, en fait, ça n’allait pas du tout. Encore se faire traiter de sotte par un Poufsouffle ça passait car après tout, il était souvent difficile pour eux de distinguer un mot d’un autre. Mais d’un Serpentard, c’était une autre histoire car là, au moins, ils savaient – Du moins certains – faire la différence entre deux termes employés.


- Aller, nous en voilà donc aux questions… Très bien, alors, commençons par ce qui semble être la question la moins bête, quoiqu’elles se valent toutes. Parlons justement du manque d’intellect flagrant dont tu fais preuve, il est vrai que je suis enfermé mais qui n’a pas été capable de me la boucler une fois pour toute avant de se dire que le meilleur moyen pour que je me taise serait sûrement de m’enfermer ? Qui juge qu’il faille absolument se taire pour espérer sortir ? Moi qui pensais que l’usure était le meilleure de tous les moyens qu’on pouvait employer mais surtout qui juge le fait qu’un vulgaire chapeau rapiécé soit capable de mettre des gens dans les mauvaises maisons ? Ne t’ais tu jamais demandé toi-même pourquoi tu y étais… Sûrement à cause de tes beaux yeux, qu’as-tu donc fais au Choixpeau pour qu’il daigne te poser à Serpentard ?

Là encore, se taire aurait sûrement mieux valut que de l’ouvrir pour sortir une dose d’ineptie assez grande pour faire se dissiper toutes chances de sortir un jour de ce trou à rat. Enfin, l’énervement avait souvent plus de poids que la raison.

- Quant à ton pardon. Qu’il est bon de se dire que malgré certaines déficience tu te rendes encore compte des efforts que je fais !

Certes, le goût des mots lui était passé depuis qu’elle se trouvait dans cette pièce mais rien n’y faisait, elle se refusait à s’excuser, ou même à se taire. La fierté semble avoir des raisons que la raison ignore…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 15:01

Rien n’obligeait Mackenzie à répondre aux élucubrations de cette pauvre fille, mais il eut pitié d’elle. Après tout, elle n’avait certainement jamais eu affaire à plus fort qu’elle pour réagir de la sorte. Au lieu de garder un silence contrit, elle ne faisait que répandre son venin aux oreilles heureusement complètement hermétiques du Serpentard. Il se dit qu’il devrait peut-être ensorceler la porte pour que la voix douce et mélodieuse de l’autre ne lui parvienne plus, mais il renonça rapidement, la pitié encore une fois s’insinua en lui.

Mackenzie n’écouta plus que d’une oreille distraite sa condisciple. Qu’allait-il donc faire d’elle ? Depuis les dernières répliques de la folle, il s’apercevait du fait qu’elle le dénoncerait sans vergogne si quelqu’un la libérait du cachot. A coups sûrs, Mackenzie aurait des ennuis avec Rogue voir pire Dumbledore. Non pas qu’il craignit les deux hommes, mais se voir puni pour un acte aussi dérisoire le mettait en rage. Il se rappela les propos de certains de ses condisciples qui aimaient plaisanter avec un sujet qui pourtant ne l’était guère : le meurtre. C’était une solution rapide et efficace à son problème relationnel avec sa condisciple, mais devoir faire disparaître le corps, n’était que très peu engageant. Un duel ? Oui, pourquoi pas, mais n’ayant jamais vu la jeune fille à l’œuvre, il ne voulut pas prendre le risque d’être blessé –et puis quelle humiliation de devoir se rendre à l’infirmerie après un duel avec une femelle-. Quel autre choix avait-il : la libérer ? Pourquoi pas, avec un peu de chance et beaucoup d’espoir elle regagnerait ses pénates sans demander son reste… Aucune chance car la charmante demoiselle venait de parler, pour faire à nouveau une remarque culte –par sa bêtise- par sa pseudo profondeur. Le jeune homme soupira à nouveau mais cette fois il sourit tout de même au compliment qu'elle lui fit :


- C'est étrange, c'est une question que je ne m'étais jamais posée : Pourquoi donc suis-je entouré d'un tas de créatures toutes plus inaptes le unes que les autres ? Et bien, je dirai que ce bon vieux Choixpeau viellit et radote davantage d'année en année. Tes questions sont certes judicieuses mais je ne trouve aucunes réponses qui seraient capables d'atteindre leur objectif : ta cervelle. Et puis, je ne me sens guère d'humeur à t'expliquer le fonctionnement de Poudlard et du système de castes des maisons.

Il ne voyait pas grand chose à ajouter à cela, le jeune homme commençait à s'ennuyer ferme. Les reparties de la prisonnière étaient sans nulles doutes fameuses et mordantes pour un élève de première année, mais il se sentait un peu frustré par leurs manques d'acidités. Bien sûr, l'autre n'avait pas fini, elle remit une dose de petitesse sur un discours déjà si lamentable.


- Tes efforts ?! Oh oui, très bien, tu t'essayes à l'ironie à présent, magnifique. Méfies toi, c'est une arme efficace pour qui sait l'utiliser parfaitement, évidemment. Quand à moi, tes fadaises me fatiguent étrangement, j'ai l'habitude d'avoir davantage de mordant face à moi. Tes piques me font l'effet d'une simple piqure de moustique : ça chatouille légèrement mais rien de trop désagréable somme toute. Quelle est ta solution pour que je puisse prendre un minimum de plaisir à notre conversation ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 15:29

Mais il allait arrêter de lui prendre la moitié de son temps pour raconter des âneries plus grosses que lui ! Merlin que c’était lassant, elle en vint même à prier toutes les divinités qu’elle connaissait –C’est à dire très peu – pour qu’il se taise enfin. Mais visiblement personne là-haut ne se souciait de la vie d’une Serpentard égocentrique. Le pire était qu’il continuait, rajoutait quelques couches par-ci par-là en prenant un malin plaisir à lui couper l’herbe sous le pied. Elle commençait vraiment à regretter son innocente visite dans les couloirs du château. C’était d’un sinistre, ce retrouver coincé là avec un fou tout droit sortit d’on ne sait trop ou.

Nessa qui ne voyait pas vraiment grande solution de sortir voulut à un moment essayer ce qui devait s’appeler la politesse mais aucun mot ayant une consonance assez sympathique ne put sortir de sa bouche, l’idée de l’insulter de tous les noms lui traversa un instant l’esprit mais rien de très concluant. Si bien que finalement, l’option du désintérêt le plus total s’afficha sur son visage, telle une petite lumière qui apparaîtrait au-dessus de sa tête. Soit, le Désintérêt, mais comment faire comprendre à quelqu’un de borné que l’on ce fou de tout ce qu’il dit alors qu’une porte les séparent ? Ce n’était peut être pas une bonne idée finalement, elle répertoria toutes les solutions et fini par se résigner à se dire qu’il ne valait pas vraiment la peine de continuer à discuter avec quelqu’un faisant la sourde oreille. Lassée, elle alla s’asseoir dans un coin de la pièce tout en attendant qu’un jour il veuille bien se décider à la laisser sortir du moins, avant qu’elle ne se mette à moisir dans cet endroit.

Elle laissa passer un bon moment, mais le silence avait une tendance à lui mettre les nerfs encore plus à vif et très franchement, il y a des stades d’énervement qu’il ne faut pas dépasser. Elle soupira longuement et bruyamment. De toute façon, personne n’était là pour entendre toute sa lassitude ! Encore une chose qui ne servait à rien… La parole était sûrement mieux.


- Bon, très bien…Laissons les questions sans queues ni tête a d’autres plus bête, après tout il est rare que quelque chose atteigne ma « Cervelle » donc… Reprenons plutôt sur ce que tu sais faire de mieux, pas grand chose mais au moins, tu semble penser un minimum… Donc, la solution pour que tu puisses prendre plaisir à notre conversation ? Peut être te taire ? Après tout, ta voix est un calvaire pour chacune des oreilles qui l’écoute, enfin on ne peut pas être doué partout…

Lassitude, énervement, honte, un trop plein de sentiment qui lui faisait perdre la moitié de ses moyens voir même plus, la pauvre Serpentarde ne savait plus quoi utiliser et puis de toute façon à quoi servirait-il de chercher une solution… Car m^me s’il la laissait là, un idiot viendrais bien se perdre dans le coin et avec un peu de chance et s’il à plus de jugeote qu’un escargot, remarquer une baguette près d’une porte… Après quoi il l’ouvrirait sûrement trop intrigué de savoir ce qu’une baguette faisait seule là… Non, c’était plus qu’improbable, personne ne serait assez idiot pour venir s’enfoncer jusqu’ici a part bien sur quelques têtes de mule dans son genre.

- Ensuite, venons en au fait, tu as bien rit, tu te trouve maintenant plus que supérieur et juge sûrement que tu à eu l’illumination de ta vie en m’enfermant là-dedans. Mais rassure-moi sur un point… As-tu seulement la moindre petite idée de ce que tu rate en m’enfermant ici ?

Bon après tout, elle avait essayé et jugé chaque point positif et négatif d’une telle situation, chantage et doute allaient peut être avoir l’effet escompté a moins qu’en plus d’être idiot il soit borné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Dim 18 Fév - 17:53

Mackenzie eut un très bref instant de bonheur : le silence. En effet l’excitée semblait un peu plus calme. Le Serpentard ne fut pas dupe une seconde, il savait pertinemment que la demoiselle se taisait enfin pour faire ce qu’elle n’avait point fait jusque là : réfléchir. Pourtant cet instant de sérénité fut interrompu à nouveau par cette voix désormais bien connue du jeune homme. Le soulagement qu’il éprouva fut immédiat, enfin elle abandonnait ses inepties, oh bien sûr, elle l’insultait à nouveau au passage mais qu’importe, l’agressivité était une marque de lâcheté, il ne répondit donc rien à son petit manège. Il se demanda un instant ce qu’elle entendait par : « enfin on ne peut pas être doué partout… » mais il haussa les épaules, sans doute cela cachait-il une nouvelle attaque.

Sa camarade de "jeu" se tut à nouveau, pour réfléchir à sa situation précaire certainement. Mackenzie avait semblé entendre une pointe de renoncement dans sa dernière réplique. Il n'en épprouva nulle joie, le sentiment de supériorité était chez lui peu important. Il était d'une belle arrogance mais réussir à avoir le dessus sur autrui le remplissait la majorité du temps d'une douleureuse amertume. Mais l'avouer était hors de question. Soudain, la Serpentard repris la parole. De toute évidence, elle pensait avoir trouvé le moyen de se sortir de ce mauvais pas. Mackenzie leva les yeux et soupira, l'imbécillité n'avait donc aucune limite ? Et non, d'ailleurs il en fit encore la douloureuse expérience.

Ainsi, elle espérait l'appâter avec un trait de caractère si féminin : la curiosité. Mackenzie fut tenter de lui rire au nez, mais y renonça. Il était d'un naturel joueur et ne voulait pas faire perdre la face à sa prisonnière. Et puis, à l'évidence cela pourrait être intéressant de voir jusqu'où irait la demoiselle en détresse était prête à aller dans son mensonge. Il sortit tout de même sa baguette, se préparant à une attaque sournoise de la part de l'autre et ouvrit d'un geste lent la porte du cachot. D'une voix suave et très intéressée il dit :


- Je t'écoute

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Sam 24 Fév - 6:10

Toujours adossée au mur du cachot, Nessa avait un instant désespéré qu'il ouvre la porte, après tout il avait résisté à tout et ce fut avec un soulagement masqué qu'elle prit un malin plaisir à entendre le bruit de cette dernière s'ouvrir. Certes elle attendait souvent d'être libéré d'un endroit tel qu'une salle de cours, mais jamais encore elle n'avait tant apprécié le fait de voir une porte tourner sur elle-même. Elle remarqua cependant le fait que son jeune "ami" avait sorti sa baguette! Il devait sûrement avoir une case en moins d'après elle car il semblait avoir oublier que sa baguette à elle était quasiment à ses pieds... Enfin, il lui paraissait évident que tant de donné dans l'esprit du jeune homme pouvait fortement le déglinguer car après tout, sans baguette elle ne pouvait pas grand chose à part peut être lui sauter dessus pour lui arracher les yeux ou quelques autres parties du corps bien moins agréables à regarder.

Lentement, elle finit par se lever, se disant que le moindre geste brusque le ferait sûrement changer d’avis sur le fait de lui avoir ouvert et elle n’était pas plus bête qu’une autre, elle savait pertinemment qu’elle devait d’abord s’approcher de la porte avant d’ouvrir la bouche, après tout, le moindre mot de travers pourrait le faire retourner sa veste ! Ce fut donc presque avec les mains en l’air, signe de bonne foi pour elle –Enfin, si elle en connaissait le sens- et surtout signe qu’aucune chose à sa portée n’allait voler dans la minute, il était vrai que le courage n’était pas une de ses caractéristiques premières – c’était même peut-être un mot qu’elle ne connaissait pas –

Au fur et à mesure de sa traversé de salle, elle essayait au maximum de regarder devant elle et de surtout éviter de lorgner sur le petit bout de bois qui traînait par terre, comme abandonné. La courte distance lui parut éternelle, jamais elle n’avait eu autant envie de courir pour s’échapper d’un endroit et jamais elle n’avait eu autant l’envie de se ruer sur ce que les gens aimaient à employer en cas de force majeure – la baguette – Cependant elle n’en fit rien et ce ne fut qu’une fois arrivée devant la porte et donc le jeune homme qu’elle s’autorisa la possibilité de regarder ailleurs qu’en face d’elle pour relever un minimum la tête. Avant toute autre action, elle calla tout de même son pied devant l’embrasure de la porte, il ne fallait pas pousser non plus, un pied broyer valait mieux que de rester enfermer à vie dans un cachot sombre et humide puis lentement, elle s’approcha un peu plus, de façon à ce que chacun de ses mots parviennent à rentrer dans l’esprit du jeune homme sans qu’aucune fuite ne soit possible.


- Tu n’as plus le besoin d’écouter Cher Ange car ce que tu aurais put manquer se trouve devant toi…

Avec un sourire énigmatique aux lèvres, elle se recula aussi loin qu’elle le put, bien que la distance la séparant du jeune homme était encore trop courte à son goût. A vrai dire sentir le souffle de l’autre dans ses cheveux était une chose qu’elle supportait mal voir même très mal.

- Je peux ?

Un peu de politesse semblait la bienvenue et ce fut avec un sourire et des yeux emplis de malice qu’elle indiqua sa baguette du doigt, sans pour autant cesser de regarder celui qui se trouvait en face d’elle. On n’est jamais trop prudent… Et l’idée de se voir une nouvelle fois enfermée ne lui plaisait guère, elle savait pourtant que ce petit numéro ne la sortirait pas d’affaire, a moins qu’il montre un peu de jugeote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Lun 26 Fév - 0:51

La porte grinça sur ses gonds lorsque Mackenzie la tira doucement vers lui. Ce grincement résonna à ses oreilles comme un funeste présage, sa charmante condisciple allait très certainement sortir de l’ombre du cachot pour se jeter sur lui, toutes griffes dehors. Comparer la fille à un animal sauvage plut au Serpentard, en effet, elle en avait les réactions désordonnées. Il passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte, plissa des yeux pour l’apercevoir et regarda sa silhouette venir vers lui.

Quel coup tordu lui préparait-elle ? Tant qu’elle restait silencieuse, cela convenait au jeune homme. Il n’était pas dupe une seconde du manège de cette gourde, elle attendait simplement le moment d’avoir un pied dehors et une main sur sa baguette pour à nouveau déverser son fiel sur lui. Les mouvements de la jeune fille étaient lents et pleins d’envergures –certainement pour montrer sa bonne volonté à sortir de ce trou à rats- Mackenzie sourit face à ce subterfuge si dérisoire.

Lorsqu'elle arriva enfin à sa hauteur et posa son pied à l'encoignure de la porte, le sourire de Mackenzie s'élargit. Il devrait lui montrer combien la douleur était grande en refermant brusquement la porte sur celui-ci, mais ses devoirs envers le sexe "faible" reprirent bien vite le dessus. La fille releva enfin la tête et regarda le mur face à elle. L'amusement du jeune homme était à son comble, car il était évident qu'elle ne voulait surtout pas reluquer sa baguette toujours au sol. Et puis le pire arriva, elle reprit la parole, pour énoncer une telle énormité que Mackenzie ne put s'empêcher de lui jeter un rire méprisant au visage :


- Quoi ?! C'est tout ce que tu as trouvé, c'est lamentable... J'aurai pensé qu'avec une verve comme la tienne, j'aurai le droit à une surprise disons plus... appréciable

Quelque peu déçu des réactions de la fille, il venait tout de même de lui faire un compliment, mais bien évidemment, l'autre ne s'en apercevrait même pas ou choisirait de l'ignorer. Elle se décida tout de même à prononcer les mots qui lui brûlaient les lèvres -Mack en était certain- depuis l'ouverture de sa prison. Sa baguette ! Et bien enfin, elle se décidait à rendre le jeu attrayant. Elle y mettait pourtant de la bonne volonté, il fallait bien l'avouer, sa question posée d'un ton neutre faillit faire naître un nouveau rire à Mackenzie, mais il se retint.

- Je t'en prie...

S'armant de sa propre baguette et un "protego" aux lèvres, il regarda sa condisciple se baisser pour récupérer l'objet de sa convoitise. Son pied toujours coincé dans l'embrasure de la porte, la jeune fille semblait ravie de cette invitation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa O'Gara
7ème année
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 32
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas...
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   Lun 26 Fév - 1:17

Nessa observa un instant sa baguette avant d’oser se baisser pour la ramasser, a vrai dire, se prendre une porte dans la figure ne lui plaisait qu’a moitié et il valait mieux faire attention car avec certains énergumènes on n’est jamais trop prudent. L’idée lui vint un instant de faire quelque chose de stupide mais elle ne doutait pas que le fait qu’il soit encore devant la porte allait lui causer des problèmes, c’est donc sans surprise qu’elle pris soin de coincer sa baguette dans sa poche arrière avant de recouvrir le tout. Après tout, elle n’était pas née de la dernière pluie et franchement un duel ne lui disait qu’a moitié bien qu’il aurait certainement confirmé le fait que le jeune homme était indéniablement plus bête que ses pieds.

Une fois ceci fait, et totalement libérée de ses mouvements, un mince sourire vint se poser sur ses lèvres, il avait certes bien rit mais pas autant qu’elle, quoique ça reste encore à voir car pour rire, il faut au moins comprendre comment faire.
Loin d’être totalement rassurée par le fait que sa baguette était désormais en sa possession, elle hésitait encore, après tout, il l’avait eu une fois alors pourquoi pas deux ? C’était donc par simple mesure de précaution qu’elle ne dit tout d’abord rien, tout en marquant cependant de quelques soupir qu’elle était encore en très mauvaise posture et qu’il serait bon pour eux deux qu’il se pousse légèrement de la sortie –ou de l’entrée- pour qu’elle-même puisse bouger de là !

Un sourire mauvais passa sur son visage, bien que furtif elle était sûre qu’il n’était pas passé inaperçu, il est vrai que la situation pouvait faire rire, et franchement, si ce n’était pas elle qui était toujours dans le cachot, elle ne se serait sûrement pas gênée pour faire remarquer que c’était d’une imbécillité profonde ou du moins que ça n’avait d’intérêt que de faire perdre du temps aux gens… Mais bon, ce n’était pas le cas et ce n’était pas quelqu’un d’autre.


- Bon, maintenant que nous avons tous deux et surtout moi retrouver nos moyens, il serait bien que tu te pousse un peu…Non pas que le désir de t’envoyer valser contre l’autre mur soit loin de moi mais je pense qu’il est mieux pour toi-même de te bouger de quelques millimètres afin que je puisse retrouver ce qu’on appelle la Liberté, bien qu’ici ce soit difficile.

Elle regarda une nouvelle fois le jeune homme en faisant soigneusement craquer la jointure de ses doigts, non pas pour montrer son agacement profond mais plutôt car ceux ci commençait à s’engourdir à force de rester planté dans un endroit humide.

- De plus, je n’ai vraiment pas envie de te pousser pas plus que la porte donc… Oh, autre chose, range ta baguette, je ne vais pas te sauter dessus et encore moins t’attaquer par derrière, je laisse ça aux personnes ayant un mal fou à se servir de leurs attributs et de leur vocabulaire… Alors ! Tu compte camper là ?

La voix de Nessa commençait à se faire pressente, elle aurait volontiers continué cette petite discussion mais pas ici et pas comme ça.

- En plus, je suis quasiment certaine que ton livre commence à s’ennuyer de toi et qu’il serait mieux que tu aille t’en occuper avant que les pages ne soit trempé d’humidité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardmemories.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrépidité?! Jamais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrépidité?! Jamais...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne devrait jamais quitter Montauban
» ce que ne diront jamais les femmes ... malheureusement ^^
» A star comme vous n'en avez jamais vu !!!
» tu ne marcheras jamais seul
» jamais 2 sans 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos :: L'interieur du Château :: Sous-sols et Cachots-
Sauter vers: