Lumos

La brume n'a jamais été aussi inquiétante...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eloignement...

Aller en bas 
AuteurMessage
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Eloignement...   Lun 12 Fév - 17:23

Umi venait tout juste de se lever, de bon matin, alors que le soleil n'avait même pas encore pointé le bout de son nez. Dehors, la nuit était encore sombre, et cette brume si étrange ne semblait pas vouloir se dissiper... La jeune fille s'en inquiétait, car selon tous les élèves, c'était la preuve que Voldemort était proche, beaucoup plus proche qu'on le croyait. On pouvait sentir le mal dans chaque parcelle de ce chateau, et la jeune fille en était quelque peu troublée. Elle qui avait vécu dans ce monde moldu, à l'abris du mal, et de tous les malheurs du monde, il fallait aujourd'hui qu'elle y fasse face, sans même s'y être préparée... Quel dilemne pour cette pauvre enfant qui avait toujours vécu dans le bonheur et l'insouciance, la bonté et la joie, ce nouveau monde l'intriguait, et elle devait apparement le découvrir seule, sans aucun soutien...

La vie était ainsi, et la jeune fille ne se plaignait pas, car il y avait des gens ici qui souffrait bien plus qu'elle, une enfant qui doit entrer dans l'âge adulte. Que représentait ce retour pour Harry? Allait-il devoir de nouveau souffrir? A cette pensée, la jeune fille posa sa main sur sa poitrine, meurtrie. Elle aimait Harry, comme une amie l'aimerait, et elle ne ^pourrait pas supporter de le voir souffrir... Surtout à cause de... D'une sorcier avide de pouvoir! Umi ne savait pas quels étaient ses pouvoirs, aussi ne savait-elle pas à quel point elle sous-estimait Voldemort... Complètement déboussolée, la jeune fille sortit de sa salle commune et partit trouver un endroit où elle pourrait enfin être seule, sans personne pour lui pourrir encore plus le moral...

La jeune Poufsouffle monta les escaliers, sans jamais s'arrêter, pour ne pas se rendre compte qu'elle était toujours dans ce monde de alheur, où tous le monde était en permanence en danger. Pourquoi était elle aussi réceptive aux sentiments des autres? Il lui suffisait de reagrder une personne dans les yeux, pour lire en elle comme dans un livre. Une sorte de legilimencie non désirée, naturelle, inée... Elle pouvait être comparée à un sattelite branché sur les ondes de ses camarades, captant tous leurs sentiments, bons ou mauvais... Il fallait qu'elle s'éloigne, qu'elle oublie les sentiments des autres, pendant au moins quelque minutes, sinon la jeune fille finirait par craquer...

Elle ne voyait pas le temps passer, cela faisait bien une heure que la jeune fille montait les escaliers, pour enfin finir dans une salle sombre et poussiéreuse, non habitée depuis des lustres. D'un coup de baguette, la jeune fille fit disparaitre la crasse, et ouvrit la fenêtre, et fut momentanément aveuglée par les rayons de l'aube. Le soleil se levait sur le lac et le parc, reflétant dans les goutellettes de givrée de l'herbe, miroitant sur le lac, donnant de magnifiques reflets dorés. La jeune fille sourit, attendrie par ce spectacle magnifique. Elle resta accoudée là, oubliant doucement les malheurs de la vie, jusqu'au moment où Aloha, son phoenix, vint se poser sur son épaule. La jeune fille le caressa amoureusement, puis lui donna un ver qu'elle venait de faire apparaitre. L'animal roucoula doucement, se lovant dans le creux de l'épaule de la jeune fille, le soleil faisant ressortir la couleur bleu nuit de son plumage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Lun 12 Fév - 18:43

Cela faisait quelques semaines que Mackenzie n’avait pu s’octroyer un peu de liberté. Entre les cours, les nombreux devoirs et ses incessantes querelles avec Alicia, il n’avait guère eu le temps de se consacrer à sa plus grande passion du moment : la Magie Noire. Son ambition démesurée et sa patiente infinie, le faisait exceller dans cette science si méprisée par la majorité des sorciers. Ils étaient tous des crétins de la pire hypocrisie se répétait le jeune homme. Après tout, tout le monde utilisait la Magie « noire » dans son quotidien : toutes appellations dites de « maléfices » entraient dans cette catégorie. Bien sûr, il savait aussi que tout dépendait des intentions finales du sorcier.

Mackenzie avait un profond respect pour les êtres qui était capable d’aller jusqu’au bout de leurs rêves les plus fous. Il n’était pas certain de pouvoir commettre un assassinat de sang froid, mais il comprenait les sorciers qui avaient dû en arriver à de telles extrémités. Par contre, il exécrait les manières de dictateur du Seigneur des Ténèbres. Si un jour il arrivait à se hisser à son niveau de magie, il serait un peu moins destructeur : Seuls ceux qui oserait se mettre sur son chemin, périraient.

Le Serpentard se dirigeait d'un bon pas vers la plus haute tour de l'école. Peu d'élève s'y aventurait généralement, il pourrait donc tester son nouveau "jouet" en toute discrétion. Il s'était procuré cette petite merveille lors de son dernier passage au pré-au-lard, il avait déboursé une bonne quantité de gallions pour l'obtenir. Le marchand -un type très étrange- avait assuré à Mack, qu'il était le seul propriétaire de ce genre d'objet. Impatient de l'utiliser, le jeune homme grimpait quatre à quatre les marches pour pouvoir enfin voir de quoi il était question. Quelle ne fut pas sa surprise de voir qu'une personne s'y trouvait déjà. Mackenzie maugréa dans sa barbe et se racla la gorge pour attirer l'attention de l'autre élève.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Lun 12 Fév - 19:15

Umi regardait avec admiration le soleil se frayer un chemin dans le ciel. Elle était bien là, oubliant peu à peu la dure réalité, se laissant aller à un monde qui appartenait au domaines des rêves. Elle arrivait peu à peu à faire abstraction de ses mauvais sentiments, complètement absobée dans ses songes, loin de la dure réalité qui n'attendais que de la rabaisser au plus bas, de la blesser. Pourtant il faudrait bien qu'un jour la Poufsouffle se résigne à l'affronter, car fuir n'était pas la solution, loin de là. Il lui faudrait juste un peu de temps, une petite once de temps pour que son caractère se fortifie, qu'elle puisse affronter ce monde dans le quel elle se devait de vivre. Elle s'était jurée d'être là pour les autres, alors fuir la vie reviendrait à avoir mentit, et ce, la jeune fille ne le tolérerait pas.

Son raisonnement fut soudain troubler par un froissement, suivit de près d'un raclement de gorge. Umi ne se retourna pas tout de suite, profitant de ses derniers instants de répit. Le phoenix toujours lové dans le creux de son épaule, la jeune fille se retourna doucement, ses fins cheveux blancs virevoltant lentement au gré du vent. Elle sourit en appercevant son interlocuteur, un Serpentard. Peut-être allait-elle se faire dénigrer, ou peut-être pas, mais en tout cas, elle était prête à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Secouant la tête, elle évacua toutes ses mauvaises pensées. Il ne fallait pas qu'elle se laisse rattrapper par ses préjugés, car ils induisaient trop souvent en erreur, et ne menaient à rien. Après tout, peut-être les Serpentards n'étaient-ils pas foncièrement mauvais...

La jeune fille n'entama pourtant pas la conversation, attenant que son interlocuteur daigne parler. Elle sentait bien qu'elle le gênait, car elle sentait en lui comme un désir d tester, tester quelque chose, un nouvel objet. Mais rien de plus, et puis tant mieux, elle ne vulait pas connaiitre la vie de ce Serpenatrd, ce n'était pas son genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Mar 13 Fév - 15:29

L'élève était une jeune fille inconnue de Mackenzie. Il se dit aussitôt qu'elle devait être en première année. Pourtant son physique était celui d'une personne plus âgée. Elle possédait d'étonnants cheveux blancs qui hypnotisèrent un instant le jeune homme. Elle tenait un Phénix au creux de son cou et l'animal se lovait tendrement contre elle. Mack réfléchit activement à un moyen de faire déguerpir l'importune. Il ne voulait ni être impoli, ni grossier -après tout, elle était ravissante-. Lorsque la jeune fille se retourna complètement vers lui, Mack pu distinguer le blason de Poutsouffle sur la robe de sorcière de la demoiselle. Il espéra ne pas avoir à faire à une autre de ces si stupides congénères. Après tout, cette maison prônait la gentillesse, la justice et tout un tas d'autre niaiserie.Le Serpentard pensait surtout qu'elle servait de réceptacle à la bêtise. Bien sûr, il y avait certainement des exceptions, peut-être que son vis-à-vis en faisait partie. Dans tous les cas, le visage fin et délicat qui se tenait devant lui respirait la fraîcheur et la gaîté.

Elle semblait intimidée toutefois, elle ne dit pas un mot, se contentant de l'observer. Mackenzie soupira intérieurement et s'approcha lentement. Si il voulait être seul, il ne pouvait se permettre d'éveiller le moindre soupçon. Il fallait agir en finesse et faire partir la délicieuse enfant en douceur. Il s'avança davantage en ne la quittant pas des yeux. Arrivé à sa hauteur, il leva la main vers elle et la posa sur le petit crâne du phénix, celui-ci leva les yeux vers lui et le laissa le caresser gentiment. Mackenzi sourit à la jeune fille et mettant le plus de chaleur dans ses prunelles vert sombre. La Poutsouffle le fixait également, partagée certainement entre l'étonnement de ce geste affectueux et le désir qu'il s'éloigne rapidement.

_________________


Dernière édition par le Mer 14 Fév - 6:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Mar 13 Fév - 16:20

Umi continuait de vixer l'inconnu, qui lui aussi semblait réfléchir à sa réaction. A un moment, il la fixa même, comme hypnotisé... Sans doute ses cheveux blancs, ils en étonnaient plus d'un! La jeune fille se contenta de sourire, quelque peu gênée. Elle garda encore le silence, ne voulant décidement pas le briser. Pourquoi ne parlait-il pas lui?! Oui bon d'accord, il était de Serpentard, mais quand même, rares étaient ceux qui gardaient leur langue dans leur poche, dans cette maison. Elle décida de le regarder plus intensément, pour essayer de déceler l'individu auquel elle avait à faire. Les yeux verts, cheveux avec une petite longueur. Il lui rappelait une personne de son monde, un individu connu, mais lequel, elle ne savait pas...

Soudain, l'inconnu s'approcha d'elle, et la jeune fille le regarda avec méfiance, ne sachant comment réagir. Mais lorsqu'il carressa Aloha, et que le phoenix se laissa faire, la jeune fille se radoucit, et sourit au Serpentard. Un sourire... étrange. Melant incompréhension et éttonement, tout en étant amical. Elle ne pensa pas un instant à le repousser, ce n'était pas songenre, et puis, cet inconnu l'intriguait...

" Aloha... Il s'appelle Aloha. "

La jeune fille sourit à nouveau, tout en faisant face au jeune homme. Il était beaucoup plus grand qu'elle, et cela la faisait rire. Décidant de ne pas laisser la situation en plant, la jeune fille se vit obligée d'engager la conversation.

" Je suis Umi, Umi Suzumura, de Poufsouffle... "

Umi sourit, c'était inutile de le préciser, son insigne brillait assez pour elle.

" Et toi?! "

Elle attendit une réponse, se demandant si le dernier allait la renvoyer pêtre ou non... Elle posa sa main sur Aloha, mais la retira aussi vite. Elle avait presque oublier qu'il le carresa lui aussi. Elle sourit, troublée, puis détourna le regard, voulant de nouveau se perdre dansce magnifique horizon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Mer 14 Fév - 13:27

L'amorce était lancée. Le geste de Mack étonna la Poutsouffle, mais elle ne prit pas la fuite pour autant. Elle n'était donc pas si stupide que cela, en un sens sa réaction plu au Serpentard. Il n'appréciait pas les mijaurées. Elle fini par lui adresser la parole, lui annonçant le prénom de l'animal -elle pensait certainement que ce genre d'information intéressait le jeune homme-, Mackenzie l'écouta distraitement, réfléchissant à un moyen de l'envoyer dans une autre partie du château. Puis, la jeune fille hésita sur ce qu'il convenait de dire par la suite. Elle semblait gênée de la présence si proche du jeune homme. Il faut dire que le Serpentard ne laissait pas beaucoup d'espace entre eux. Elle lui donna alors son prénom : Umi, cela sonna joliment aux oreilles de Mack. Il continuait de caresser l’oiseau d’un geste qu’il voulait tendre lorsque la jeune fille posa sa main sur la sienne. Elle l’avait fait machinalement d’ailleurs, elle la retira aussitôt, gênée, à nouveau. La Poutsouffle se détourna de lui pour regarder par la fenêtre ouverte :

* Parfait ma présence la perturbe, il va falloir mettre les bouchées doubles pour l’effaroucher un peu plus *

Mackenzie ôta sa main de la tête du phénix et se plaça aux cotés de la petite demoiselle. Il s’accouda à la fenêtre et regarda nonchalamment le soleil qui se levait. L’aube touchait à sa fin et la rosée séchait délicatement sous les premiers rayons de l’astre. Ce spectacle semblait toucher l’âme de Umi, elle contemplait cela comme pour la première fois. Mackenzie se retint de ne pas sourire d’un air méprisant en voyant que certaines personnes pouvaient encore s’émouvoir si facilement. Au lieu de cela, il se mit dos à la fenêtre, prenant appui sur celle-ci et pencha son visage vers sa condisciple. Il susurra ces mots à la jeune fille :

- Je trouve cela magnifique, l’aube est pour moi l’instant le plus magique de la journée. Il représente la renaissance, le pardon de nos actes et surtout la possibilité de nous améliorer pour être meilleur que la vieille.

S’apercevant qu’il ne s’était toujours présenté, Mackenzie tendit la main vers la Poutsouffle. Une fois qu’elle lui rendit son geste, le Serpentard s’exécuta :

- Je m’appelle Mackenzie Rosebury et je suis ravi de te connaître.

Sans lui laisser le temps de lui enlever sa main fine, le Serpentard baissa la tête vers celle-ci et fit une baise main d’une parfaite galanterie. Il se redressa très vite et sourit à la jeune fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Mer 14 Fév - 14:32

Umi regardait l’horizon, aimant se perdre et oublier tous ses petits tracas dans ce soleil levant. Les nuages étaient encore revêtus de leur douce enveloppe rose orangée, et la brume blanche du petit matin semblait tout juste de commencer à se dissiper. Un sourire s’étendit de nouveau sur son visage. La compagnie du Serpentard ne la gênait nullement, après tout, il n’avait rien de désagréable. Ses cheveux blancs voletaient toujours au gré de la petite brise matinale, et la jeune fille aimait les sentir lui caresser le visage doucement. Ses cheveux avaient toujours étonner tout ceux qu’elle avait rencontré, sans doute par leur couleur si rare. Reportant son attention sur le Serpentard, la jeune fille tourna doucement la tête, ses cheveux dissimulant une grande partie de son visage. Elle les retira d’un geste fin et délicat, puis plongea son regard dans celui de l’inconnu. Mais que lui voulait-il ? Pourquoi était-il si proche d’elle tout à coup… La jeune fille ne put s’empêcher de sourire, voulait-il par ses gestes l’impressionner ? Si oui, il était plutôt en mauvais chemin… Ses gestes l’intriguaient plus qu’ils ne l’effrayaient.

Ne voulant pas entrer dans son petit jeu, la jeune fille tourna la tête, et attendit qu’il daigne parler, après tout, c’était bien à lui de parler maintenant. Lorsqu’il lui sussura à l’oreille qu’il aimait l’aube et ses significations, Umi rit légèrement. Il voulait sûrement paraître sensuel, mais la jeune fille elle, trouvait son jeu de charme plutôt ridicule. Cela crevait les yeux qu’il jouait avec elle !

" Eh bien… Je ne peux prétendre de raisons aussi poétiques, mais si tu le vois comme cela, alors tant mieux pour toi ! Moi, je me plais juste à contempler l’horizon, pour oublier… Certaines choses… "

La jeune fille sourit, peut-être avait-il comprit qu’elle avait percé son petit jeu. Enfin, apparemment non. Lorsqu’il se présenta, la jeune fille s’empressa de lui rendre son geste, machinalement… Ce qu’il fit a gêna quelque peu, mais cette fois, la jeune fille n’en laissa pas paraître une miette. Il lui avait baisé la main, délicatement. La jeune fille se contenta alors de lui rendre son sourire, pour ne pas pas paraître impolie. Puis, une lueur amusée au coin de l’œil, la jeune fille s’approcha doucement de lui, puis, faisant de même que lui, lui sussura doucement à l’oreille…

" Enchantée, Mackenzie.... Mais si tout cela est mis en œuvre pour me faire fuir… Sache que cela ne marche pas le moins du monde, Mackenzie ! Je ne… partirais pas… "

Elle acheva son dire dans un souffle, puis se détacha un peu de lui, un sourire amusé aux lèvres. Aloha roucoula gaiement, et la jeune fille s’empressa de le carresser, atendant impatiemment la réaction de "Mack".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Jeu 15 Fév - 4:45

Mackenzie changea complètement d'avis sur la prétendue intelligence de la Poutsouffle. En fait, elle était comme tous les autres de son illustre maison : d'une incroyable sottise. Personne n'avait donc expliqué à cette douce enfant, que lorsque l'on perçait à jour les intentions d'autrui, il ne fallait surtout pas les divulguer. Le jeune homme se dit que cela était dommage, car jusque là, il aurait pu la trouver presque à son goût. Mais voilà, son manque de finesse d'esprit et ce petit sourire satisfait qui flottait sur le visage de la jeune fille eurent raison du simulacre de séduction de Mack. Il avait deux solutions : utiliser la force sur cette péronnelle ou utiliser l'objet mystérieux devant elle -après tout, elle pourrait lui servir de cobaye- Il hésita quand aux deux options, d'un côté utiliser la magie sur une fille plus jeune n'était pas digne de lui, et de l'autre la tuer avec l'objet pourrait lui poser quelques problèmes pour la suite de sa scolarité.

Le Serpentard n’avait pas changé de place depuis la déclaration de Umi. Il réfléchissait activement à quelle solution choisir. Puis, Mackenzie eut une idée, après tout il était très joueur et se dit que la petite devait l’être aussi :

- Très bien, je n’ai pas envie de te faire de mal, pour une première rencontre, je ne trouve pas cela très courtois. Tu as toutefois de la chance car aujourd’hui, je me sens de « bonne » humeur. Donc, nous allons jouer, seules tes capacités intellectuelles vont pouvoir nous dire qui de nous deux aura la possibilité de s’isoler dans ce lieu. Bien je vais te donner trois devinettes. Bien sûr tu as la possibilité de m’interroger également. J’espère que tu apprécies ma galanterie… Tu peux également partir maintenant !

Le jeune homme fixa intensément la jeune fille. Cette fois il sourit de toutes ses dents en voyant l’expression de son interlocutrice. Il attendit de connaître sa réponse, espérant qu'elle ne prendrait pas ses jambes à son cou immédiatement. Il voulait vraiment se mesurer avec Umi et lui prouver qu'il était de toute façon certain de remporter ce combat...


Hj : Désolé, j'ai bossé très tard et je n'ai pas eu le temps de te répondre plus tôt ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Jeu 15 Fév - 20:37

Umi regarda si sa provocation avait eut l’effet escompté… Parfaitement. Il avait totalement mordu à l’hameçon, et était à présent sur les nerfs, sa vraie nature ayant repris le dessus. La jeune fille soupira, il était peut-être plus vieux, mais aussi beaucoup plus puéril. Décidément, elle l’avait plus que sur-estimé, en pensant qu’il pouvait être une personne pas si désagréable que ça. A un moment, il lui avait presque plu… Mais bon, plus besoin d’y repenser, à présent. Il avait bien joué avec elle, aussi la jeune fille était-elle presque énervée, mais contrairement à lui, la Poufsouffle, elle, savait contrôler ses nerfs. Malgré ça, ce qu’elle ne savait pas cacher, c’était sa déception. Elle regrettait presque le Mackenzie d’il y a quelques minutes, même si son côté provocateur était à la limite du décent.

Lorsqu’il lui proposa un jeu, pour savoir lequel des deux partirait, Umi fut quelque peu intriguée. Son jeu de charme lui avait presque fait oublier que le Serpentard était venu pour quelque chose qu’il semblait désespérément vouloir lui cacher. La Poufsouffle soupira, cette fois-ci distinctement, ne voulant point cacher son agacement et sa déception grandissante. Il ne valait pas grand-chose. En fait, il était comme tous, prévisible, et toujours agressif. Levant de nouveau les yeux vers lui, le visage cette fois dénué de tout sourire, la jeune fille accepta, enfin presque, sa proposition. Pas question de jouer à son jeu, autant prendre les dessus…

" Quelle situation ridicule, mais si tu le veux tant que ça, allons-y, jouons… Cependant ne crois pas que cela me fera partir, ce lieu n’est pas plus le tien que le mien ! Si tu veux faire des choses en catimini, assure-toi donc que personne n’aille aux endroits où désire t’entraîner… "

La jeune fille baissa les yeux, passablement irritée. Elle mit une certaine distance entre-eux, ne voulant plus jouer au chat et à la souris. Si il s’approchait encore, elle ne le supporterait pas. Il jouait trop avec elle… Elle s’approcha d’une autre fenêtre, ne voulant plus être à ses côtés. Cette dernière était brisée, et lorsque la Poufsouffle y posa sa main, sa paume fut écorchée, par le verre brisée. Une petite quantité de sang s’en échappa, mais la jeune fille ne dit rien, dérobant sa main de la vue du Serpentard. Elle regarda à nouveau l’horizon, espérant que tout cela n’était pas réel, que ce sourire satisfait sur son visage n’existait pas… En vain… Elle lui rendit alors un sourire, beaucoup moins franc que le premier, mais plus méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Ven 16 Fév - 15:45

L'impertinence de la jeune fille glissa sur la carapace de Mackenzie. Que cette fillette était sotte. Elle n'appréciait vraiment pas le fait que le jeune homme fasse des efforts pour ne pas être désagréable. Sa répartie était digne d'une première année, n'avait-elle aucunement conscience du danger de provoquer inutilement une personne plus âgée ? Réfléchissait-elle avant de parler ? Certainement pas, d'après son attitude. Mackenzie n'avait pas du tout l'intention de perdre son calme, la petite n'était pas assez armée pour endurer son exaspération. Le calme et la patience étant les principales qualités du Serpentard, il fixa tranquillement la Poutsouffle.

Elle semblait agacée par Mack et changea brusquement de place. Elle se dirigea rapidement vers une autre fenêtre. Etourdie, la petite ne fit pas attention et appuya sa main sur le carreau brisé de celle-ci. Quelques gouttes de sang s'échappèrent de la plaie mais la jeune fille cacha sa main dans les plis de ses vêtements. Bien, au moin Umi ne s'était pas évanouie à la vue de cette petite écorchure. La maladroite regarda à son tour le jeune homme et lui lança un regard méprisant, ce qui fit sourire Mackenzie.


* Sa morgue n'est guère convaincante, elle essaye de m'impressionner ? Comme cela est risible *

N'étant pas un butor de la pire espèce avec la gent féminine, Mackenzie resta de son côté de la pièce, jetant un regard amusé vers la Poutsouffle. Elle s'énervait très facilement. Grossière erreur pour elle :

- Tu as raison, j'aurai dû m'assurer que l'endroit était désert, mais je ne m'inquiète pas il le sera bientôt... Alors, tes neurones sont en place pour ma première énigme ou préfères-tu que nous réglions notre "léger" désaccord par un autre moyen ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Ven 16 Fév - 17:31

Mackenzie sourit à son tour, sourire que la jeune Poufsouffle ne prit pas la peine de lui rendre. A quoi cela servait-il ? Il se croyait au-dessus des autres, comme tous ces Serpentards. C’était sans doute une de leurs faiblesses, comme tous ici en possédaient. Umi elle-même était bien trop gentille, et facilement influençable. Elle n’y pouvait rien, c’était sa nature… A présent, la jeune fille ne ferait plus rien, ne dirait plus rien, elle se fichait éperdument de la suite des évènements. Qu’il gagne ou qu’il perde, il en demeurerait toujours aussi désagréable. La jeune fille psalmodia quelques mots, et sa blessure se volatilisa, laissant sa main aussi douce et belle qu’il y a quelques minutes. Elle leva la tête, et s’approcha doucement du Serpentard, d’une démarche lente et nonchalante. Rien ne pressait, elle avait tout son temps après tout… Levant les yeux, elle les plongea dans ceux de Mackenzie, cette fois-ci sans aucun sentiment détectable… Après tout, elle ne ressentait plus rien, pas même une pointe d’agacement.

" Un autre moyen… Qu’insinues-tu donc, cher Serpentard ? "

La jeune fille demeura impassible, elle ne cherchait rien, elle était simplement lasse de ce petit fils à papa qui se croyait tout permis…

" Allons donc, tu compte faire partie intégrante des meubles, ou compte-tu un jour me citer ta première « énigme » ? J’attends de voir ce que tu es capable d’improviser… "

La jeune fille détourna la tête, et se posa dos au mur, attendant patiemment et indifféremment que son interlocuteur retrouve sa capacité à cracher des paroles dégradantes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Ven 16 Fév - 17:58

Mackenzie vit Umi avancer vers lui, elle paraissait désormais un peu plus sûre d’elle. Elle se planta devant lui et le fixa des yeux, d’une façon qu’elle jugeait certainement menaçante. Elle n’était pas crédible du tout, mais Mack trouva peu charitable de le lui faire remarquer. La Poutsouffle pensait réellement qu’il voulait en venir aux baguettes. Décidément, elle était vraiment jeune –dans tous les sens de terme- L’esprit étriqué de la demoiselle avait tout de suite cherché le mal dans ces quelques mots sibyllins. Et puis quelle idée de vouloir essayer la subtilité avec une Poutsouffle, si elle avait été une Serdaigle, pourquoi pas. Umi pris un air de profonde lassitude et attendit que le Serpentard s’exécute.

- Je tiens tout de même à signaler que ma phrase précédente pouvait laisser entendre plusieurs choses mais je ne suis pas surpris que tu penses à une attaque de ma part. Cela dénote de tes préjugés envers ma maison, rien de plus, mais je n’en attendais pas moins…

Mack réfléchit à une énigme des plus facile pour mettre en condition la jeune fille. Autant commencer par une très simple et très idiote pour lui faire croire que les trois seraient du même registre :

- Très bien, voici ma première énigme, bien sûr, si tu ne comprends pas les termes je me ferai un plaisir de te les expliquer : Un charretier roule à vive allure, dans la campagne, sans aucune lanterne pour éclairer sa route. Il n'y a pas de lune. Une femme habillée en noir passe soudain devant lui. Malgré ces conditions, il parvient à la voir et s'arrête sans la percuter. Pourquoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Ven 16 Fév - 18:47

Umi était toujours là, attendant que son très cher interlocuteur daigne parler... Ce qu'il fit, sans plus la faire attendre. La Poufsouffle leva alors les yeux vers lui, montrant ainsi qu'il avait toute son attention. Elle ne put s'empecher de rire doucement, quand il l'accusa d'avoir des préjugés. Alors comme ça c'était-elle l'enfant, alors que son interlocuteur était encore plus puéril qu'elle. Elle ne sourit pas, ne voulant pas paraitre moqueuse, chose qu'elle n'était pas.

" Qui a dit que je pensais à une attaque? Apprends donc à connaitre avant de juger... Si il y a quelqu'un ici, dans cette pièce, qui possède des préjugés, c'est bien toi. Tu mets tous les élèves d'une même maison dans le même sac, en oubliant certainement que l'on est tous différents... Ainsi, contrairement à ce que vous pouvez pensez, mon cher, je n'ai aucun préjugés, aussi n'interprêté pas mes parole si vite... "

Umi ne baissa pas les yeux, mais ne sourit pas non plus. Le provoquer n'aurait servit à rien, à part peut-être à s'attirer des ennuis... Elle écouta donc avec attention son "énigme", attendant de pouvoir lui dire cette réponse qu'il devait surement attendre. Il commençait avec une énigme plutôt simple, sans doute voulait-il lui laisser croire qu'elles le seraient toutes. Sans aucune énergie, et d'une voix toujours calme et sereine, la jeune fille répondit volontiers à son interlocuteur.

" Eh bien... Peut-être parce qu'il fait jour? ... "

La jeune fille regarda de nouveau Mack, appréciant peu à peu ce petit jeu qui commençait si bien. A quand la seconde énigme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Sam 17 Fév - 8:31

Mackenzie prit la décision de ne pas répondre à la prétendue vérité de la Poutsouffle, si elle pensait réellement que tous les Serpentards étaient des sots imbus de leur personne, qu’elle le garde en tête. L’opinion d’autrui avait très peu d’importance pour le jeune homme. Cette petite n’était pas capable de réaliser qu’il était d’une patiente admirable envers elle. Mais peu importait, par contre le fait qu’elle le vouvoya amusa grandement Mack, qu’elle l’appelle « très cher » montrait que elle aussi éprouvait de la suffisance à son égard. Le lui souligner pourrait être cocasse, mais le Serpentard préférait se concentrer sur les énigmes.

La facilité avec laquelle Umi trouva la première réponse soulagea Mackenzie. Ainsi son énigme la plus facile avait trouvé preneur. Tant mieux se dit-il, il ne voulait pas que la jeune fille renonce si facilement à lui faire plaisir. Car oui, Mack devait bien se l’avouer, il appréciait de plus en plus la tranquille assurance de la petite. Mais son instinct de sadique reprenait vite le dessus lorsqu’il réfléchit à une seconde énigme. Il en trouva une, elle n’était pas trop compliquée mais il fallait pour trouver la réponse, avoir un peu de jugeote. Il sortit sa baguette magique de sa poche, la pointa vers la porte de sortie et prononça distinctement :


- Accio fauteuils !

Le jeune homme n’avait pas l’intention de rester debout à attendre que la Poutsouffle trouve la seconde et la dernière de ses énigmes. Le Serpentard tenait à son confort. Un bref instant plus tard deux fauteuils rembourrés et trapus firent leur entrée dans la pièce. Mackenzie en déposa un à côté de Umi et s’installa tranquillement dans le sien, face à elle. Confortablement enfoncé dans le velours brun, Mack énonça sa seconde devinette :

- Bien, comme tu as pu le constater la première était très simple. C’était une simple mis en bouche. Voici ma seconde : Ces trois phrases ont quelque chose en commun. De quoi s’agit-il ? Je veux bien sûr le terme exact.

Esope reste ici et se repose.
Engage le jeu, que je le gagne.
Noël a trop par rapport à Léon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Dim 18 Fév - 12:12

Umi regarda le Serpentard, qui, comme elle s'y attendait, ne prit pas la peine de répondre. Sans doute était-il trop dur d'avouer que l'on avait eut tort, oui, sans doute. La jeune fille ne chercha donc pas à insister, ne voulant pas énerver à nouveau son interlocuteur quelque peu sadique, mais dont, dans le fond, la compagnie n'était pas si désagréable. Lorsqu'il fit apparaitre des fauteuils, de beaux fauteuils de velours brun, la jeune fille le gratifia d'un sourire, tout en sachant qu'il n'en aurait rien à faire. Elle s'assit donc à son tour, ne voulant point refuser une telle offre.

Attendant l'énigme suivante, la jeune fille appela doucement Aloha, quidepuis le début était resté sur le bord de la fenêtre, scrutant doucement l'horizon, comme sa maîtresse l'aurait fait si cette "charmante" compagnie n'était pas arrivée plus tôt. Elle posa alors ànouveau sonregard sur Mackenzie, tout en carressant affecteusement Aloha. Son interlocuteur semblait satisfait, aussi la jeune fille comprit-elle qu'il avait trouvé sa seconde énigme... Il lui énonça d'un ton plutôt amusé, mais surtout sur de lui. Peut-être pensait-il qu'elle ne trouverait point la réponse à cette seconde "devinette". D'un air un peu plus vif cette fois, appréciant de plus en plus ce jeu auquel ils jouaient, la jeune fille répondit calmement.


" Ce sont toutes trois des palindrômes... Je suppose que tu en connais déjà la définition, alors il ne me servirait à rien de te l'énoncer, très cher... "

La jeune fille reporta sona ttention sur son animal, cherchant en elle-même une énigme à laquelle il pourrait essayer de répondre. Il était visibleent très joueur, aussi la jeune fille se mit-elle à la recherche d'un petit amuse-bouche pour sa petite compagnie... mais en attendant, la jeune fille se permit une remarque, qui depuis quelque temps lui trotait dans la tête...

" Si je peux me permettre, qu'est ce que tu fais à Serpentard?! Hormis bien sûr ton caractère "bien trempé", tu es bien le seul Serpentard avec une culture au-dessus de la moyenne, qui ne fais pas tellement de remarques ironiques qui ne font rire que leurs émetteurs que je rencontre. Quelque peu cultivé, et patient, ce ne sont pas les critères qui définissent les Serdaigles? "

La jeune fille le regarda, attendant qu'il daigne répondre, à moins qu'elle ne se trompe, le minimum serait de l'éclairer sur ce point... Ce n'était pas pour descendre la maison à laquelle il appartenait, c'était en quelque sorte, déguisé sous une question, un compliment sur le fait qu'il était "différent"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Rosebury
Admin\6ème année
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 40
Localisation : Loin des autres
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Dim 18 Fév - 17:28

La jeune fille trouva également la seconde énigme. Mackenzie en fut enchanté, il s’amusait follement des réactions de la Poufsouffle. Elle continuait à lui donner du « très cher » ce qui était tout de même une sorte de mépris à son encontre. Mais le jeune homme ne lui en tenait pas rigueur. Il ne répondit pas à sa question concernant la définition du terme de la deuxième devinette. Puis Umi tenta de le flatter par une interrogation qu’il se posait régulièrement : sa propre répartition.

Il avait plusieurs théories à ce sujet, il pensait que le vieux machin répartissait les élèves en fonction de leurs traits de caractère, enfin, cela était une évidence. Pourtant ce choix n’était pas toujours celui qu’il devait être, de cela Mackenzie était convaincu. Il semblerait que la prédominance de la personnalité de l’élève qui l’aide à faire son choix final. Ainsi, le couvre chef préférait envoyer intelligent –comme lui- à Serpentard plutôt qu’à Serdaigle, car bien évidemment, si Mackenzie était doté d’un intellect honorable –à son avis- il n’en restait pas moins un manipulateur. Le Serpentard répondit avec un brin d’auto satisfaction dans la voix :


-Tu poses une excellente question. Mais je te comprends, tu es comme tout le monde tu pars du principe que les Serpentards ne sont rien d’autre que des roublards sans cervelle. Fort heureusement, il existe des personnes intelligentes dans chaque maison : TOI par exemple, les énigmes que je te donne m’ont été donné par un Serdaigle de septième année, et pourtant tu as réussi brillamment jusque là, n’est-ce pas ?

Bien, un peu de flatterie sur la petite la mettrait davantage en confiance pour la dernière énigme. Celle-ci était de son cru, la logique devait prendre le pas sur tout le reste. Il regretta un instant que sa condisciple ne le teste pas également mais il compris bien vite, que la demoiselle ne souhaitait pas se rendre ridicule par avec une énigme déconcertante de facilité.

- Parlons peu mais parlons bien voici ma dernière énigme ! Un prisonnier est enfermé dans une tour qui comporte deux portes. L’une d’elles donne sur la sortie, l’autre sur les oubliettes. Un garde est placé devant chaque porte. L’un dit toujours la vérité, l’autre ment toujours. Quelle seule et unique question le prisonnier doit-il poser à un seul des deux gardiens pour être certain de trouver la porte de la liberté ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Suzumura
4ème année
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : In the sky... As everytime...
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eloignement...   Lun 5 Mar - 22:57

Umi reçu la flatterie du jeune homme en pleine figure. Elle faillit devenir aussi rouge qu'une pivoine, mais sa suffisance envers lui l'en empêcha. De plus, cela amuserait trop le Serpentard... Faisant comme si de rien était, elle ignora superbement ce compliment, ne voulant laisser paraître aucun signe de faiblesse par rapport à lui. Enfin, libérée de ce mime ridicule, la jeune fille put de nouveau penser à autre chose, et plus particulièrement à cette énigme qu'il venait de lui annoncer. C'était sans aucun doute la plus "crue" de toute, car la jeune fille ne sut que répondre... Mais elle n'abandonnerait pas, sa fierté de jeune fille l'en empêchant !

Posant sa main sur sa bouche, et jouant nerveusement avec ses lèvres, la jeune fille faisait travailler ses neurones, se donnant presque des maux de tête. De nombreuses idées lui venaient en tête, toutes plus farfelues les unes que les autres, aucune ne correspondant réellement à l’énigme posée. Elle ne savait pas vraiment que faire, lui dire qu’elle ramait, ou alors continuer ce silence qui s’installait ?! Continuer, sans aucun doute, elle était bien trop joueuse pour abandonner si vite, et puis, elle devait bien se l’avouer, elle aimerait bien prolonger cette conversation, qui commençait enfin à devenir intéressante. Puis soudain, en posant le regard sur le jeune homme, l’idée lui vint plus claire que jamais. Farfelue, mais seule cette réponse était envisageable… Une lueur de victoire s’afficha dans ses iris verts et noisettes, tandis qu’un sourire s’étendait sur son beau visage.


« Je dois bien avouer qu’elle m’a vraiment donné du fil à retordre, mais je pense tenir la solution, du moins je l’espère ! Il faudrait que je demande à chaque gardien qu’elle porte me désignera l’autre si je lui demande qu’elle est la porte du paradis… Il me suffira alors de prendre la porte qu’aucun n’aura désigné, pour enfin voler de mes propres ailes ! »


Umi était quelque peu fière d’elle, car résoudre une telle énigme n’était pas une chose facile. Mais elle n’avait pas vraiment le temps de se féliciter, car il fallait qu’elle trouve le moyen de le retenir, sans bien sûr lui avouer que sa compagnie avait finie par lui devenir agréable. Il fallait qu’elle lui trouve une autre énigme, pour pouvoir renverser les règles du jeu. Si elle avait visé juste, son côté joueur ferait qu’il resterait… D’un œil songeur, son esprit vagabondait ci et là, à la recherche d’un énigme pas trop simple pour le jeune homme, qui semblait désireux de démontrer son intelligence. Après quelques minutes, l’énigme lui vint enfin à l’esprit, et, tout sourire, elle se le va doucement, et vint se mettre devant le serpentard. Elle leva doucement son menton, puis lui dit, sans pour autant vouloir l’impressionner…

« Bien, maintenant, je renverse les règles. Tu ne pars pas, du moins pas tout de suite… Il te faudra toi aussi répondre à trois énigmes, pour avoir le choix, soit partir, soit rester en ma compagnie, ce qui, personnellement, je doute que ce se passera… Enfin bon, il est temps pour toi de t’amuser un peu, et de remuer ces petites cellules grises qui n’attendent que de prouver leurs capacités ! »

Elle repartit ensuite vers son fauteuil, ne s’asseyant ce pendant pas tout de suite, réfléchissant à ce qu’elle pourrait bien dire….

« Bien entendu, vu ta vivacité d’esprit et ton intellect, je doute qu’elles te paraissent difficiles, mais bon, cela peut toujours être intéressant. Voici donc ma première énigme, qui bien entendu, n’a rien de réellement compliqué. Mais vu ton niveau, tu me permettra de ne pas faire si simple que toi au début…. »

S’asseyant sur le siège, la jeune fille prit ses aises, puis se décida enfin à annoncer cette fameuse énigme…

« Dans la jungle, une équipe de 4 explorateurs se trouve bloquée par un ravin. Le seul moyen de le traverser est de passer par un pont suspendu.

Seulement le pont est fragile et accepte 2 personnes au maximum, de plus chaque personne met un temps différent pour traverser, le 1er met 1 min, le 2ème 2 min, le 3ème 5 min, et le dernier 10 min. Les explorateurs doivent toujours partir par deux pour traverser le pont, les 2 premiers à traverser peuvent partir seuls, mais les autres doivent attendre que l'on vienne les chercher, c'est à dire que 1 des deux ayant traversé revienne pour en chercher un autre. Quand 2 personnes traversent, celui qui va plus vite se met au pas du plus lent.

Comment faire traverser les 4 explorateurs en 17 min ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eloignement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eloignement...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment éloigner les Rats ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos :: L'interieur du Château :: La Grande Tour-
Sauter vers: